ET PARIS QUI BAT LA MESURE

Taguer l’amour est à réinventer. Et voilà bien ce qu’il se passe depuis que les arbres cessent d’être blessés d’initiales égoïstes : on est arrivé sur les murs. L’amour, avec un grand comme avec un petit «A», s’étale amoureusement sur nos façades grises incapables d’aimer. Pourtant et pour l’amour, les murs ont gardé leurs oreilles.

Share
SÜYER

Je travaille en studio et dans la rue, car ce sont deux types de création différentes. La rue, par son côté public, me permet de proposer des oeuvres ouvertes et directes pour créer du dialogue. Je considère le travail de rue comme une initiation à mon univers et mon travail de studio, plus intimiste et complexe.

Share