« Street-Art Avenue, saison 3, œuvre de Polar » © Photo : Office de Tourisme Plaine Commune Grand Paris

La Street Art Avenue : une promenade artistique le long du canal St-Denis

Par Pauline Lisowski

Depuis 2016, le canal St-Denis traversant Aubervilliers, St-Denis et Paris s’enrichit d’une série d’œuvres murales. La Street Art Avenue est un projet porté par Plaine Commune en partenariat avec les villes de Saint-Denis, Paris, Aubervilliers et du Département de la Seine-Saint-Denis. Ces derniers forment un comité technique qui coordonne le choix artistique.

Au début de ces saisons annuelles, un appel à projet a été diffusé, puis, des commandes directes ont été proposées à des artistes urbains locaux et internationaux. A chaque saison, des sites leur sont proposés et ils choisissent avec l’équipe l’emplacement qui les intéresse le plus.

Depuis deux ans, Olivier Landes, qui avait créé le festival In situ dans le Fort d’Aubervilliers travaille avec l’équipe en tant qu’expert pour leur proposer des artistes. 

« Street-Art Avenue, saison 3, œuvre de Polar » © Photo : Office de Tourisme Plaine Commune Grand Paris

La spécificité de ce projet artistique est la collégialité dans la direction artistique et dans l’organisation. Il permet de structurer les territoires déjà reliés par cet axe fluvial. 

En 2018, cinq nouvelles œuvres ont été ajoutées au parcours. Seth a immiscé un de ses personnages sur la maison de l’écluse à la jonction entre Paris et Aubervilliers. Tarek Benaoum a couvert le mur d’une grande copropriété dans le quartier du Franc-Moisin d’une calligraphie. L’artiste Zest a eu, lui, une carte blanche pour créer une œuvre immersive sous le pont Francis de Pressensé. Deux petits bâtis le long d’un passage bucolique sont désormais rythmés de formes colorées abstraites et géométriques. Enfin, le duo d’artistes hollandais Telmo Miel a ponctué un petit immeuble à double pente avec des figures quasi surréalistes.

Actuellement, 25 œuvres d’art révèlent la diversité des techniques employées et des influences de cet art. Elles ponctuent un paysage au bâti hétérogène, maisons d’éclusiers, industries, résidences de différentes époques. Ce projet s’inscrit dans une politique de revalorisation des berges avec notamment la création de pistes cyclables. La ville d’Aubervilliers étend également son parcours au-delà du canal avec d’autres fresques.

Street art Avenue, saison 1, œuvre de Marko 93 ©Photo : Office de Tourisme Plaine Commune Grand Paris

Ce 7 juillet 2019, rue Pierre Larrousse, a eu lieu une journée festive durant laquelle une vingtaine de street artistes ont réalisé une fresque de 1000m². Des concerts hip hop, une initiation au scratching et au graffiti, des animations sportives par Hoops Factory Paris-Villette, des balades urbaines, un espace pour des créateurs (barbier, tatoueur, styliste, sérigraphe, etc.), des murs d’expression libre et une restauration sur place s’ajoutaient à cette création in situ. 

Cet été, la Street Art Avenue est dans la programmation de l’événement estival L’été du Canal et des visites-ballades sont proposées.

 « L’engouement du public a révélé le plaisir du parcours artistique »¹ explique Samia Khitmane, responsable du pôle Arts Visuels et accueil des tournages, à la Direction des Affaires Culturelles d’Aubervilliers. Ce parcours s’ajoute au développement de l’animation et de programmation artistique le long du canal en période estivale. « Ce projet permet de faire changer le regard que les habitants ont sur le quartier »², ajoute-t-elle.

De plus, depuis deux ans, des entreprises du canal sont également initiatrices de projets d’œuvres murales. En 2017, suite à un appel à projet pour une œuvre de Street art à réaliser sur le mur d’enceinte de Saint-Gobain Research Paris, situé rue Waldeck Rochet, Miadana du collectif CISART fut sélectionnée parmi 15 autres artistes. Sa fresque invite le promeneur à la rêverie dans un paysage peuplé de végétaux et d’animaux sauvages d’Europe. Ce qui répond à l’ambition de l’entreprise : construire la ville durable. Pour terminer cette fresque, l’artiste a fait référence au métier de chercheur ainsi que celui des laboratoires de R&D du porteur de projet. Le groupe SOLVAY a également invité Pablo Dalas à réaliser une fresque.

La Saison 4 est prévue en octobre 2019 et sera en lien avec la Nuit Blanche d’art contemporain. Le comité Street-art Avenue d’Aubervilliers en association

avec l’office de tourisme de Plaine Commune Grand Paris et la ville de Saint-Denis, suite à l’appel à candidature qu’il a remporté, a invité Hosni Hertelli alias Shoof et Marko 93 à sublimer le canal Saint-Denis. Les deux artistes réaliseront des installations qui s’accompagneront d’animations pour accueillir les visiteurs lors de cet événement artistique.

Avec les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024, le canal sera un axe stratégique majeur qui reliera les équipements sportifs de la capitale à ceux de Seine-Saint-Denis. Ce qui promet de belles suites pour la Street Art Avenue.

Saison 2, Guate Mao, Street Art Avenue, Grand Paris Nord, ©Office de Tourisme Plaine Commune Grand Paris

En 2018, à l’occasion du parcours artistique Sous les pavés, les arbres à Aubervilliers, organisé par les associations transverselle et Art Paysage Nature 93, Florian Viel a réalisé une fresque intitulée Aperçu du Sous-bois. « La fresque n’a pas l’ambition d’être un cache-misère ni un mur-samizdat comme on en trouve souvent dans les quartiers périphériques. Elle tient compte du contexte et enveloppe les passants, proposant une échappée, une détente, ou un moment de partage esthétique sur une réalité que l’artiste affectionne particulièrement pour y avoir fait de nombreux séjours : les Tropiques » écrit Anne-Marie Morice dans Transverse. Cette œuvre a été inaugurée dans un moment festif, également une occasion de créer des ateliers à destination des enfants habitant à proximité. Elle se greffe aux nombreuses œuvres d’art urbain créées le long du canal. 

Ainsi, la Street Art Avenue est un projet artistique structurant pour redécouvrir un cours d’eau et son environnement architectural marqué par différentes périodes historiques. Les œuvres nous invitent à prendre le temps d’une promenade au bord de l’eau pour apprécier également la diversité de ce paysage en développement.

Informations pratiques :

Plaine Commune

Culture Aubervilliers

¹ Entretien mené le 23 juillet 2019.

² Ibid.

Art’nBox

Retrouvez tout l’univers de l’Art Urbain dans notre coffret de juillet-août

« Pignon sur rue »

Art’nMag

100 pages inédites sur l’Art Urbain imprimé en format de poche, regroupant portfolios, dossiers et articles écrits par nos journalistes et spécialistes.

Bonne lecture !

Leave a reply