Alix Boillot, Scénographie potentielle, Performance (2018) © Alix Boillot
Alix Boillot, Scénographie potentielle, Performance (2018) © Alix Boillot

Alix Boillot : Jouer Le Jeu

par Elora Weill-Engerer

Alix Boillot semble avoir deux passions : le jeu et le bleu. Diplômée de l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs de Paris en 2015, cette jeune artiste plasticienne attache une importance toute particulière au « faire semblant ». Pour cela, elle utilise un bleu particulier, nommé « bleu-incruste », indissociable dans son travail de la question du simulacre : ce bleu invite le spectateur à voir, sur la surface où cette couleur se trouve, ce que son imaginaire lui suggère. Dans les installations, mises en scène, objets, performances et photographies de lartiste, ce bleu est toujours le vecteur privilégié de limagination.

Alix Boillot Les aventures d_Alice au pays des merveilles Vidéo performance (2015) © Alix Boillot
Alix Boillot Les aventures d_Alice au pays des merveilles Vidéo performance (2015) © Alix Boillot

Pour son projet de fin d’étude, Alix Boillot a présenté une Alice au pays des merveilles jouée par un homme, presque sans accessoire, dans le plateau vidéo, une salle des Arts Décoratifs entièrement bleue. Le point de départ est de faire semblant : ce qui fonctionne dautant plus si la Alice ressemble à tout sauf à ce à quoi on sattend : « On a déjà tellement dimages dAlice que je voulais laisser des surfaces potentielles pour que notre imaginaire sy projette ». Cest là que la projection opère : « plus il y a despace entre larchétype et le réel, plus limaginaire travaille ». Dès lors, nous dit lartiste, « Alice était plongée dans le bleu, devenu la couleur des merveilles qui lentourent ». Le bleu de cette salle, cest le Chroma Key Blue, le bleu dincrustation, utilisé en cinéma pour intégrer des effets visuels dans une image, car absent de la peau humaine (même chose pour le fond vert). Symboliquement, Alix Boillot voit dans ce bleu une « surface potentielle » sur laquelle on peut projeter des choses. Cest tout naturellement le titre qui est choisi pour une série de jeux (Rubixs cube, cartes et dés), entièrement bleus, rendus nus de tout signe distinctif. Bien que ces objets soient connus, seul le simulacre permet de créer le jeu : il faut faire semblant pour que le jeu existe, jouer la victoire ou la défaite, comme au théâtre. Lartiste met ainsi un point dhonneur à ne pas créer  dimages familière à lesprit : « Lorsquon dit quil y a du jeu entre deux pièces mécaniques cest quil y a une distance, toujours un peu despace ». Le « Pays Imaginaire » dAlix Boillot est ainsi un monde où les (grands) enfants perdus sont invités à faire « comme si », à jouer le jeu. Le même principe se retrouve en 2017 avec Scénographie potentielle, performance peuplée de formes patatoïdes de feutre bleu, rembourrées de ouate. Inspirées de photos de tournage, où lon peut voir des figures abstraites laissées bleues pour lincrustation, les 24 formes proposent au spectateur dy projeter son imaginaire et de les personnifier. Le principe est celui de la paréidolie : tout comme lon voit des choses dans les nuages, on a la capacité de projeter nos visions délirantes sur des formes patatoïdes. 

Alix Boillot, Scénographie potentielle, Performance (2018) © Alix Boillot.jpg
Alix Boillot, Scénographie potentielle, Performance (2018) © Alix Boillot.jpg

Cette question du simulacre passionne vraiment lartiste, qui lui donne toute son importance parmi les quatre catégories de jeux définis par Roger Caillois dans Les Jeux et les hommes (avec la compétition, le hasard et le vertige). Rien d’étonnant à ce que Alix Boillot voit dans le bleu le potentiel de jeu, cest une histoire de liberté : « Pour moi le bleu est immersif. Le ciel et la mer sont les surfaces les plus propices à limaginaire qui peut se laisser divaguer pendant des heures ».

Alix Boillot, Scénographie potentielle, Performance (2018) © Alix Boillot.jpg
Alix Boillot, Scénographie potentielle, Performance (2018) © Alix Boillot.jpg
Alix Boillot Surfaces potentielles Jeux (2016) © Antoine Legond(1)
Alix Boillot Surfaces potentielles Jeux (2016) © Antoine Legond(1)
Alix Boillot Surfaces potentielles Jeux (2016) © Antoine Legond
Alix Boillot Surfaces potentielles Jeux (2016) © Antoine Legond

Art’nBox

Découvrez le bleu sous toutes ses formes dans notre coffret de septembre-octobre

« Bleu ! »

Art’nMag

100 pages inédites sur le bleu dans l’art, imprimé en format de poche, regroupant portfolios, dossiers et articles écrits par nos journalistes et spécialistes.

Bonne lecture !

Recommend
Share
Tagged in
Leave a reply